MENTIONS LEGALES

Informations juridiques

MON COURTIER IMMO – Mme Emmanuelle ZUGMEYER
Tél : 04 83 12 28 64
Email : contact@moncourtier-immo.com

Registre unique des Intermédiaires en Assurance, Banque et Finance
N° ORIAS : 10055557

RCS Frejus B 520 742 867
N° SIRET : 52074286700010
Siège social : Résidence Splendid Azur – 4, av. de Lattre de Tassigny – 83120 Sainte-Maxime

Conception et hébergement du site Internet

La conception du site Internet MON COURTIER IMMO « www.moncourtier-immo.fr » et « www.moncourtier-immobilier.fr » a été réalisée par l’Agence Interactive Nicostudio (www.nicostudio.com) et son hébergement est assuré par PLANET WORK.

Protection des données à caractère personnel

MON COURTIER IMMO met tout en oeuvre pour protéger la confidentialité des informations nominatives collectées auprès du client via ses différents formulaires de contact. Ces données sont nécessaires au traitement de la demande et elles ne seront en aucun cas transmises à des tiers. Conformément à l’article 34 de la loi « Informatique et Liberté  » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour l’exercer, contactez nous.

Propriété intellectuelle et copyright

Le site Internet « www.moncourtier-immo.fr » et « www.moncourtier-immobilier.fr » est la propriété exclusive de la société MON COURTIER IMMO ainsi que tous les éléments qui le composent (Logos, slogans, textes, images, charte graphique …).

Certaines photos figurant sur le site MON COURTIER IMMO « www.moncourtier-immo.fr » et « www.moncourtier-immobilier.fr » ont été acheté sur le site de banque d’images FOTOLIA : © Jakub Krechowicz – © Eisenhans – © Yuri Arcurs – © Yevgen Timashov – © johnnychaos – © Rido – © Eisenhans – © Yuri Arcurs – © Eisenhans – © FotolEdhar – © Sandra Gligorijevic – © Jakub Krechowicz

Personne n’est autorisé à reproduire, exploiter, rediffuser, ou utiliser à quelque titre que ce soit, même partiellement, tous les éléments du dit site.

Tout contrevenant à cette protection fera l’objet de poursuites.